FICHE n° 6 :

mythesfreudiens.com

Par l'intermédiaire de 26 fiches, ce site présente autant de mythes freudiens, tels qu'ils ont été répertoriés par Frank J. Sulloway dans son ouvrage "Freud, biologiste de l'esprit" [1].
Ce faisant, il entend faciliter l'accès du grand public à la connaissance de quelques pans, généralement assez méconnus en France, de l'histoire de la psychanalyse et de son fondateur...
lire la suite >>>
Chaque fiche indique les sources du mythe et de sa réfutation, telles que l'auteur les a rassemblées ; ces sources sont suivies de la bibliographie détaillée correspondante : l'ensemble constitue ainsi un compte-rendu détaillé du livre de Sulloway.

 

 

accueil
 

 

26 fiches
 

 

liens externes
 

 

qui suis-je ?


un mythe... : Freud aurait d'abord fait partie de l’école de Helmholtz, puis aurait ensuite récusé cette appartenance pour adopter une perspective « purement psychologique ».

... qui a beaucoup servi à :
(a) justifier (abusivement) la prétendue rupture révolutionnaire que Freud aurait faite avec son passé de biologiste ;
(b) légitimer la psychanalyse comme « pure psychologie » ;
(c) et, à partir de là, occulter les influences biologiques sur la réflexion de Freud. Voir également
fiche 12.

SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE

LES SOURCES :

   
du mythe :
   
  Bernfeld 1944, 1949 ;
Brome 1967 : 2-3 ;
Jones 1953 : passim -voir Index à l’entrée « École de Helmholtz » ;
Natenberg 1955 : 119 ;
Puner 1947 62-63 ;
et beaucoup d'autres.
   
de la réfutation :
   
  Cranefield 1966 a, 1966 b, 1970 ;
Shakow et Rapaport 1964 : 33-35, 41-46 ;
Sulloway 1998 : chapitre 2, pp. 59-60.
   

LA BIBLIOGRAPHIE :

   
BERNFELD, SIEGFRIED (1944) : Freud’s Earliest Theories and the School of Helmholtz. The Psychoanalytic Quarterly, 13 : 341-62.
BERNFELD, SIEGFRIED (1949) : Freud’s Scientific Beginnings. The American Imago, 6 : 163-96.
BROME, VINCENT (1967) : Freud and His Early Circle : The Struggles of Psychoanalysis. London : Heinemann.
CRANEFIELD, PAUL F. (1966 a) : The Philosophical and Cultural Interests of the Biophysics Movement of 1847. Journal of the History of Medecine and Allied Sciences, 21 : 1-7.
CRANEFIELD, PAUL F. (1966 b) : Freud and the ‘School of Helmholtz’. Gesnerus, 23 : 35-39.
CRANEFIELD, PAUL F. (1970) : Some Problems In Writing the History of Psychoanalysis. In “Psychiatry and its History : Methodological Problems in Research”, pp. 41-55. Springfield, Ill. : Charles C. Thomas.
JONES, ERNEST (1953) : The Life and Work of Sigmund Freud. Vol. 1 : The Formative Years and the Great Discoveries, 1856-1900. New York : Basic Books ; London, Hogarth Press.
NATENBERG, MAURICE (1955) : The Case History of Sigmund Freud : A Psycho-Biography. Chicago : Regent House.
PUNER, HELEN WALKER (1947) : Freud, His Life and His Mind, a Biography. New York, Howell, Soskin.
SHAKOW, DAVID et RAPAPORT, DAVID (1964) : The Influence of Freud on American Psychology. Psychological Issues, 4, n° 1 (Monograph 13).
SULLOWAY, FRANK J. (1998) : Freud, biologiste de l’esprit (traduction), 2ème édition. Fayard.

NOTES :

[1] Sulloway, Frank J. (1998) : Freud, biologiste de l’esprit (traduction), 2ème édition. Fayard. (Présentation par Michel Plon)
L’original est Sulloway, Frank J. (1979) : Freud, Biologist of the Mind, Beyond the Psychoanalytic Legend. New York, Basic Books.


 

 

accueil
 

 

26 fiches
 

 

liens externes
 

 

qui suis-je ?