FICHE n° 15 :

mythesfreudiens.com

Par l'intermédiaire de 26 fiches, ce site présente autant de mythes freudiens, tels qu'ils ont été répertoriés par Frank J. Sulloway dans son ouvrage "Freud, biologiste de l'esprit" [1].
Ce faisant, il entend faciliter l'accès du grand public à la connaissance de quelques pans, généralement assez méconnus en France, de l'histoire de la psychanalyse et de son fondateur...
lire la suite >>>
Chaque fiche indique les sources du mythe et de sa réfutation, telles que l'auteur les a rassemblées ; ces sources sont suivies de la bibliographie détaillée correspondante : l'ensemble constitue ainsi un compte-rendu détaillé du livre de Sulloway.

 

 

accueil
 

 

26 fiches
 

 

liens externes
 

 

qui suis-je ?


un mythe... : Freud aurait abandonné la théorie de la séduction et découvert la sexualité infantile suite à son auto-analyse.

... qui a beaucoup servi à :

(a) légitimer la progression héroïque et auto-analytique de Freud sur le chemin de la découverte (voir
fiche 13) ;
(b) légitimer l'importance de la réalité psychique ;
(c) justifier son faux-pas initial (la théorie de la séduction) expliqué par le complexe d’Œdipe.

SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE

LES SOURCES :

   
du mythe :
   
  Anzieu 1959 : 59-65 ;
Duke 1972 : 29 ;
Fine 1963 : 218 ;
Jones 1953 : 265, 325 ;
Kris 1950 : 113 ;
Kris 1954 : 33 ;
Lœwenstein 1951 : 633 ;
Stewart 1967 : 22 ;
Wittels 1924 : 107 ;
et bien d'autres.

Le film de John Huston : Freud (1962).
   
de la réfutation :
   
  Sulloway 1998 : chapitre 6, pp. 197-99.
   

LA BIBLIOGRAPHIE :

   
ANZIEU, DIDIER (1959) : L'auto-analyse : son rôle dans la découverte de la psychanalyse par Freud, sa fonction en psychanalyse ; (1988) : L'auto-analyse de Freud et la découverte de la psychanalyse. Paris, Presses Universitaires de France, nouvelle édition entièrement refondue en 1 volume.
DUKE, MICHAEL HARE (1972) : Sigmund Freud. Makers of Modern Thought. London, Lutterworth Press.
FINE, REUBEN (1963) : Freud : A Critical Re-Evaluation of His Theories. London, George Allen & Unwin.
JONES, ERNEST (1953) : The Life and Work of Sigmund Freud. Vol. 1 : The Formative Years and the Great Discoveries, 1856-1900. New York : Basic Books ; London : Hogarth Press.
KRIS, ERNST (1950) : ‘The Significance of Freud’s Earliest Discoveries’. The International Journal of Psychoanalysis, 31 : 108-16.
KRIS, ERNST (1954) : Introduction to The Origins of Psychoanalysis, Letters to Wilhelm Fliess, Drafts and Notes: 1887-1902, by Sigmund Freud. Edité par Marie Bonaparte, Anna Freud, et Ernst Kris. Traduit par Eric Mosbacher et James Strachey. New York : Basic Books ; London : Imago Publishing Co.
LŒWENSTEIN, RUDOLPH M. (1951) : ‘Freud : Man and Scientist.’ Bulletin of the N. Y. Academy of Medicine, 27 : 623-37.STEWART, WALTER A. (1967) : Psychoanalysis : The First Ten Years, 1888-1898. New York, Macmillan Co.
SULLOWAY, FRANK J. (1998) : Freud, biologiste de l’esprit (traduction), 2ème édition. Fayard.
WITTELS, FRITZ (1924) : Sigmund Freud, His Personality, His Teaching and His School (traduction). London, George Allen & Unwin.

Et le film de JOHN HUSTON (1962) : Freud-The Secret Passion. Avec Montgomery Clift. Universal Pictures.

NOTES :

[1] Sulloway, Frank J. (1998) : Freud, biologiste de l’esprit (traduction), 2ème édition. Fayard. (Présentation par Michel Plon)
L’original est Sulloway, Frank J. (1979) : Freud, Biologist of the Mind, Beyond the Psychoanalytic Legend. New York, Basic Books.


 

 

accueil
 

 

26 fiches
 

 

liens externes
 

 

qui suis-je ?