FICHE n° 10 :

mythesfreudiens.com

Par l'intermédiaire de 26 fiches, ce site présente autant de mythes freudiens, tels qu'ils ont été répertoriés par Frank J. Sulloway dans son ouvrage "Freud, biologiste de l'esprit" [1].
Ce faisant, il entend faciliter l'accès du grand public à la connaissance de quelques pans, généralement assez méconnus en France, de l'histoire de la psychanalyse et de son fondateur...
lire la suite >>>
Chaque fiche indique les sources du mythe et de sa réfutation, telles que l'auteur les a rassemblées ; ces sources sont suivies de la bibliographie détaillée correspondante : l'ensemble constitue ainsi un compte-rendu détaillé du livre de Sulloway.

 

 

accueil
 

 

26 fiches
 

 

liens externes
 

 

qui suis-je ?


un mythe... : les théories de Fliess porteraient la marque d’une tradition mystique (juive) et/ou de la Naturphilosophie germanique.

... qui a beaucoup servi à :
occulter les bases rationnelles et biologiques de la pensée de Fliess, et de leur caractère très plausible du point de vue évolutionniste et physiologique.

SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE

LES SOURCES :

   
du mythe :
   
  Bakan 1958 : 63;
Costigan 1967 : 59 ;
Ellenberger 1970 : 545 ;
Erikson 1955 : 13 ;
Galdston 1956 ;
Holt 1968 ;
Jones 1953 : 296-97 ;
Robert 1966 : 92.
   
de la réfutation :
   
  Sulloway 1998 : chapitre 5.
   

LA BIBLIOGRAPHIE :

   
BAKAN, DAVID (1958) : Sigmund Freud and the Jewish Mystical Tradition. Princeton, D. Van Nostrand Co.
COSTIGAN, GIOVANNI (1967) : Sigmund Freud, a Short Biography. London, Robert Hale.
ELLENBERGER, HENRI F. (1970) : The Discovery of the Unconscious: The History and Evolution of Dynamic Psychiatry. New York : Basic Books ; London : Allen Lane.
ERIKSON, ERIK HOMBURGER (1955) : « Freud’s ‘The Origins of Psychoanalysis’ » Review of Freud. The International Journal of Psycho-Analysis, 36 : 1-15.
GALDSTON, IAGO (1956) : Freud and Romantic Medecine. Bulletin of the History of Medecine, 30 : 489-507.
HOLT, ROBERT R (1968) : ‘Sigmund Freud’. International Encyclopedia of the Social Sciences, 6 : 1-12.
JONES, ERNEST (1953) : The Life and Work of Sigmund Freud. Vol. 1 : The Formative Years and the Great Discoveries, 1856-1900. New York : Basic Books ; London, Hogarth Press.
ROBERT, MARTHE (1966) : The Psychoanalytic Revolution : Sigmund Freud’s Life and Achievement (traduction). London, George Allen & Unwin. C’est à cette édition que font référence les pages ci-dessus, l’original étant La Révolution psychanalytique : La vie et l'Œuvre de Freud. Payot (derniére édition : 2002).
SULLOWAY, FRANK J. (1998) : Freud, biologiste de l’esprit (traduction), 2ème édition. Fayard.

NOTES :

[1] Sulloway, Frank J. (1998) : Freud, biologiste de l’esprit (traduction), 2ème édition. Fayard. (Présentation par Michel Plon)
L’original est Sulloway, Frank J. (1979) : Freud, Biologist of the Mind, Beyond the Psychoanalytic Legend. New York, Basic Books.


 

 

accueil
 

 

26 fiches
 

 

liens externes
 

 

qui suis-je ?